Université de Technologie – Compiègne

Education

Localisation Compiègne (Oise)
Maître d’Ouvrage Université de Technologie de Compiègne
Conducteur d’Opération D.D.E. de Beauvais

Maître d’OEuvre
• Architectes ARVAL sarl d’Architecture
• B.E.T. Fluides ETB Antonelli
• B.E.T. Structure SECIPA
• Economiste D. Lucigny

Programme Extension des locaux d’enseignement de l’U.T.C
Surface 6 000 m2
Mission M 2 +
Livraison Janvier 1996
Coût des travaux 5 793 063 €.HT

En savoir +

De l’implantation urbaine des nouveaux locaux de l’Université de Technologie de Compiègne découlent les options suivants :

• la création d’un lieu de rencontres complémentaire au Centre de Transfert

• une place avec les équipements qui peuvent être ouverts (amphithéâtres, restaurant,……)

• une échelle des bâtiments volontairement urbaine et non monumentale

• une accroche au tissu urbain par l’insertion dans la ville d’un véritable quartier universitaire autour du parc, symbole de la respiration.

Planté et paysagé, le parc de Bayser devient le centre fédérateur, tandis que les circulations et stationnement automobiles sont implantés en périphérie du site universitaire et le distribuent par l’extérieur. Une trame végétale traverse le site, rythmant l’espace et dessinant les lieux où s’implante le

bâti. Cette trame assure une cohérence visuelle et un repérage notamment des chemins piétonniers et des vues lointaines. Elle prolonge le tracé directeur du Centre de Recherche. Le projet s’organise à partir de la « place de l’université » . Un seul accès est prévu : le grand hall est un signal totalement transparent pour exprimer les fonctions d’accueil et de distribution de « l’organisme vivant » qu’est l’UTC. Les amphithéâtres, eux aussi en signal mais sculpture cette fois recouverte de bois, matériau sensoriel, à l’entrée de la place sont directement vus et accessibles du hall. Du hall part une « rue couverte, totalement vitrée, inondant de lumière les bâtiments traversés et abritant la galerie ( au niveau +1 ).

Les bâtiments d’enseignement répondent à plusieurs objectifs :

• possibilité d’évolution globale

• adaptabilité liée à une gestion des espaces :

– par la transformation des locaux :

– par la conquête d’espaces neufs (intérieurs, extérieurs).

– volonté de diversité et de lumière naturelle dans les espaces de circulation ; c’est la nécessaire matière de la convivialité telle qu’elle est appréciée à Royalieu I.

D’ou un concept de bâtiments autorisant évolution intérieure, agrégation et additions extérieurs.

Le choix des matériaux (BESSER dans les circulations, toitures métalliques à pentes, façades) contribue à une excellente pérennité des ouvrages.

Ainsi notamment la pierre, matériaux de qualité, présente partout sur les façades sous forme d’une double expressions :

– les grands arcs de pierre claire pour une lecture à l’échelle de la ville, un autre rythme clair/sombre pour l’échelle de proximité.

ARVAL architecture - Université de Technologie – Compiègne - 1 Arval UTC Compiègne
ARVAL architecture - Université de Technologie – Compiègne - 2 Arval UTC Compiègne
ARVAL architecture - Université de Technologie – Compiègne - 3 Arval UTC Compiègne
ARVAL architecture - Université de Technologie – Compiègne - 4 Arval UTC Compiègne
ARVAL architecture - Université de Technologie – Compiègne - 5 Arval UTC Compiègne
ARVAL architecture - Université de Technologie – Compiègne - 6 Arval UTC Compiègne
ARVAL architecture - Université de Technologie – Compiègne - 7 Arval UTC Compiègne